La plupart d'entre-vous dont déjà entendu parler des vaporisateurs à convection, et des avantages qu'ils présentaient. Peut-être même que vous en possédez un, ou que vous pensez à en acheter un. Bien que la convection soit la méthode de vaporisation de prédilection des aficionados de la vaporisation, il y a quelques aspects à garder à l'esprit. Pour commencer : la plupart des vaporisateurs qui se prétendent être des vaporisateurs à pleine convection ne sont pas des vaporisateurs à pleine convection.  

Dans cet article, nous expliqueront d'abord la différence entre la vaporisation par convection et par conduction. Après quoi nous tâcherons de lever le voile sur le mythe de la convection.

Qu'est-ce qu'un vaporisateur à conduction (avec four) ?

La plupart des vaporisateurs, en fait, fonctionnent autour d'un four. Avec ce type de vaporisateurs, vos herbes sont chauffées par un contact direct avec le matériau chaud de la chambre d'échauffement ("four"). Cette méthode d'échauffement directe donne typiquement des bouffées pleines et denses. Les vaporisateurs à conduction sont relativement faciles à concevoir et à produire, et ainsi, ils sont souvent moins chers que les vapos à convection.

Comme les matériaux de plante sont chauffés par contact direct avec une surface chaude, il vous faudra mélanger les herbes au cours de votre session. Chauffer trop longtemps pourra vous faire prendre le risque de "brûler" vos herbes. Elles ne prendront pas feu, mais la bouffée sera plus dure à la gorge et elle n'aura pas très bon goût.  

Les vaporisateurs à conduction populaires

Voir les vapos avec four ►

Qu'est-ce qu'un vaporisateur à convection ?

L'échauffement par convection fonctionne différemment. Un vapo à convection techniquement ne devrait pas vaporiser des matériaux, jusqu'à ce qu'air chaud ne passe à travers, extrayant les composants actifs. L'élément d'échauffement de ces appareils sont séparés des herbes, et donc l'air chaud qu'il produit chauffe la fleur ou l'huile d'une manière plus douce et plus lente. Ceci évite toute combustion et exalte les arômes de l'herbe.

Un vapo à convection prend en général plus de temps à chauffer que le vapo à conduction. Il nécessite également une technique d'inhalation différente. Pour obtenir les meilleures résultats, il est recommandé de prendre des bouffées plus lentes et plus longues - vous serez récompensé par des nuages de vapeur doux et délicieux.

Vaporisateurs à pleine convection populaires

Voir les vapos à pleine convection ►

Le mythe de la convection complète

Bien que vendus en tant que tels, la plupart des vaporisateurs ne sont pas à pleine convection. Il y a deux raisons principales :

  1. Les vaporisateurs à conduction sont plus faciles à produire. Les vapos à conduction n'ont pas besoin d'être aussi perfectionnés que leurs camarades à convection. Après tout, c'est grossièrement juste un four. Le four devient chaud, et quand la surface atteint la température de vaporisation, il "cuit" vos herbes. Même si votre appareil utilise aussi un échauffement à convection, dès que les matériaux de plante sont chauffés par contact avec une surface chaude, il devient un système de vaporisation par conduction (avec un fonctionnement à base de four). 
  2. La convection exige beaucoup plus de puissance. Quand vous inhalez, l'air qui passe à travers vos herbes refroidit. Donc un vaporisateur à convection doit se battre contre un air qui refroidirait trop, ce qui exige davantage d'énergie et qui est assez stressant pour la batterie et le système d'échauffement. En prenant en compte la relation distance, chaleur et vitesse d'inflation, un vaporisateur 100 % convection doit posséder une technologie perfectionnée, et c'est donc souvent un appareil qui coûte assez cher.  

Beaucoup de vaporisateur avec four prétendent être des vaporisateurs à convection. Ce qui n'est pas complètement correct ; beaucoup de vaporisateurs utilisent un échauffement par convection, avec un air chaud qui passe à travers les herbes. Cependant, avec la plupart des vaporisateurs, la chambre se met également à chauffer, ce qui fait qu'une partie de l'extraction se fait par conduction.

Le seul facteur qui définit si vous avez à faire à un vapo à conduction ou à convection, c'est si les matériaux sont en contact avec une surface chauffée. Si c'est pas le cas, alors ce n'est pas de la convection.

Aller vers les vaporisateurs ►


Commentaires

=